Flux de sténose pulmonaire serrée au doppler continu .
Le flux qui traverse l’orifice pulmonaire rétréci est très rapide ; la vélocité du flux permet de quantifier le degré de sténose valvulaire : ici, le gradient maximal est de 103.6mmHg