Tableau 4 : Classification diagnostique des endocardites infectieuses selon les critères de Duke, modifiés par Li et al. – les critères diagnostiques.
 
Critères majeurs

- Hémocultures positives

· Micro-organisme typique d'une endocardite, isolé d'au moins 2 hémocultures :i) streptocoques viridans*, Streptococcus bovis, groupe HACCEK, ouii) Staphylococcus aureus communautaire ou entérocoque, en l'absence de foyer infectieux primitif, ou

· hémocultures positives de façon persistante, avec un micro-organisme susceptible de causer une endocardite, à condition que :
i) les hémocultures soient prélevées à plus de 12 heures d'intervalle, ou
ii) 3/3 ou la majorité des hémocultures (s'il en est réalisé 4 ou plus) soient positives et que l'intervalle séparant la première de la dernière soit supérieur à une heure.

· une hémoculture positive à Coxiella burnetii, ou titre IgG phase 1 > 800.
- Démonstration de l'atteinte endocardique

· Échocardiographie montrant des lésions caractéristiques d'endocardite (ETO recommandée chez les patients porteurs de prothèses valvulaires, classées comme EI possibles sur la base des critères cliniques, ou EI compliquée [abcès]; ETT en premières intention chez les autres patients) :
i) masse intracardiaque oscillante, appendue sur une valve ou l'appareil valvulaire, ou sur le trajet d'un jet de régurgitation, ou sur du matériel implanté, en l'absence d'autre explication anatomique, ou
ii) abcès, ou
iii) désinsertion prothétique partielle récente, ou

· Nouveau souffle de régurgitation valvulaire (l'aggravation ou la modification d'un souffle connu ne sont pas suffisantes).

Critères mineurs
· Prédisposition : cardiopathie à risque ou toxicomanie intraveineuse
· Fièvre : ³ 38.0°C
· Prédisposition : cardiopathie à risque ou toxicomanie intraveineuse
· Phénomènes immunologiques : glomérulonéphrite, faux panaris d'Osler, taches de Roth, facteur rhumatoïde
· Arguments microbiologiques : hémocultures positives mais ne vérifiant pas la définition ci-dessus d'un critère majeur, ou démonstration sérologique d'une infection évolutive due à un micro-organisme susceptible de causer une endocardite