Service de Cardiologie de Besançon - Pôle cœur-poumons Service de Cardiologie de Besançon - Pôle cœur-poumons Service de Cardiologie de Besançon - Pôle cœur-poumons Service de Cardiologie de Besançon - Pôle cœur-poumons   Service de Cardiologie de Besançon - Pôle cœur-poumons
CENTRE UNIVERSITAIRE HOSPITALIER DE BESANCON
 [INSCRIPTION] • email: mdp: rester
connecté:
General Info in English
Besançon
C.H.U.
Pôle cœur-poumons
Service de cardiologie
Contact
Accès Grand Public
Prévention du risque cardio-vasculaire
Examens réalisés au pôle cœur-poumons
Annuaire des associations de malades
Accès Professionnels
Publications du service
Référentiel
Liens
SIM 10
Recommandations
Annuaire des Médecins
Forum Medical
Accès Étudiants
Table des matières
Base multimédia
SIM 10
Publications du service
 
ACCES GRAND PUBLIC: PREVENTION DU RISQUE CARDIO-VASCULAIRE
  • Calculer votre risque cardio-vasculaire potentiel
  • Questions & Réponses
  • Alimentation équilibrée: Coeur protégé
  • Hypertension: Comment l'éviter, comment vivre avec?
  • Sédentarité : "MUSCLEZ" votre coeur
  • Tabac! Que se passe-t-il quand vous fumez?
  • tabac! que se passe-t-il quand vous fumez?
    Fumer Haut de la page

    A chaque bouffée de cigarette, la fumée inhalée fait pénétrer dans votre corps une multitude d'éléments toxiques dont:
    • la nicotine, dangereuse surtout par ses effets sur le système nerveux et responsable de cette impression de "manque" ressentie par le fumeur qui s'arrête;
    • les goudrons, principales substances à l'origine des cancers;
    • l'oxyde de carbone qui prive le sang d'une partie de l'oxygène essentiel à notre vie.
    Ce mélange entre dans l'organisme par le nez ou la bouche, l'inonde progressivement de ses substances dangereuses. .D'abord véhiculé par l'air respiré, il atteint successivement le larynx, la trachée, les bronches, les poumons. Puis le sang, à son tour, le distribue à toutes les cellules du corps.

    Tabac et santé Haut de la page

  • Le tabac est une menace pour les artères
    • coronaires qui irriguent le cœur (risque d'infarctus, de mort subite)
    • des jambes : l'artérite se rencontre presque exclusivement chez les fumeurs
    • cérébrales (risque de paralysie).
    L'oxyde de carbone prend la place d'une partie de l'oxygène transporté par le sang et favorise le dépôt de cholestérol sur les artères. .La nicotine accélère le cœur, augmente la tension artérielle, fait baisser le bon cholestérol (HDL), augmente l'agrégation des plaquettes sanguines et favorise la formation de caillots.

    Femme, enfant et tabac Haut de la page

  • Les jeunes: cibles et victimes


  • Les effets nocifs graves du tabac ne se manifestent réellement qu'après plusieurs années de consommation. Pourtant, très rapidement, la santé d'un jeune fumeur devient plus fragile, notamment à cause de l'affaiblissement de son système immunitaire.

    L'enfant doit souvent supporter le tabagisme de ses parents, quelquefois dès avant sa naissance. A l'adolescence, il est fortement sollicité par une publicité en quête de nouveaux fumeurs.

  • La femme plus menacée


  • En plus des conséquences communes à celles des hommes, la femme qui fume court des risques qui lui sont propres:
    • enfant plus fragile à la naissance
    • risques accrus d'accidents vasculaires en cas de prise de contraceptifs oraux
    • le tabac a un effet nocif sur la fécondité.
    Dans les lieux collectifs (lieux de travail, de réunion, salle d'attente, etc.) il est interdit de fumer si le volume du local n'est pas au minimum de 7m3 par personne présente.

    Pour le reste, seul un minimum de compréhension de part et d'autre, de courtoisie et de sens des responsabilités, permet de pallier les réels inconvénients du tabagisme en société. 
     
    La sensation de manque Haut de la page

  • Une drogue


  • La nicotine est la principale substance responsable de cette sensation de "manque" bien connue de nombreux fumeurs et qui se manifeste par une envie irrésistible de fumer. C'est par l'action de la nicotine sur le cerveau que la dépendance du tabac s'installe peu à peu, créant le besoin de fumer pour maintenir un taux suffisant de nicotine dans le sang.

  • Etre dépendant


  • Le degré de dépendance à la nicotine varie d'un fumeur à l'autre et peut être mesuré par des tests (test de Fagerström par exemple) qui prennent en compte les habitudes tabagiques. La dépendance du tabac peut être comparée à celles dues aux drogues dures. Plus son degré est élevé, plus l'arrêt du tabac est difficile.

    NE PLUS FUMER CONTRE SON GRÉ Haut de la page

  • Tabagisme passif

    Le "fumeur passif" est un non-fumeur qui respire la fumée des autres malgré lui et en subit indirectement les dangers.

    Côtoyer régulièrement un fumeur pendant des années provoque les mêmes effets que fumer soi-même 1 à 9 cigarettes par jour. Respirer la fumée des autres peut être dangereux.

  • Défense des non-consommateurs


  • Le décret du 12 septembre 1977 interdit de fumer dans un certain nombre de lieux : services hospitaliers, établissements d'enseignement, lieux où se prépare et où se vend la nourriture.

  • Arrêter de fumer: gagnant sur toute la ligne


  • Près de la moitié des fumeurs souhaite s'arrêter de fumer. Que l'on soit petit ou grand fumeur, arrêter de fumer vaut vraiment la peine. Malgré les difficultés ressenties par beaucoup de fumeurs, surtout parmi les plus dépendants, c'est l'assurance, à coup sûr, d'atténuer puis d'annuler à plus ou moins long terme la quasi totalité des méfaits du tabac par:
    • l'élimination progressive de la nicotine et de l'oxyde de carbone
    • le ralentissement du rythme cardiaque
    • l'amélioration du souffle et la disparition progressive de la toux matinale
    • la diminution des risques d'infarctus du myocarde et de cancer du poumon.
  • Les clés d'une libération


  • Votre meilleur atout, c'est vous-même : vous seul pouvez prendre la décision de ne plus fumer et vous y tenir.

    Après avoir "mûri" votre décision en y pensant souvent et en vous motivant tout en diminuant progressivement votre consommation quotidienne:
    • Choisissez bien le jour J de l'arrêt définitif : une fête, un anniversaire, des vacances,.
    • Prévenez votre entourage et votre médecin qui pourra vous aider, notamment en cas de grande dépendance.
    • Aidez-vous vous-même en vous décontractant (exercices de respiration), en dormant suffisamment et en vous trouvant des "trucs" personnels pour contourner vos "envies" (boire un grand verre d'eau froide, respirer très fort plusieurs fois, etc.).
      Haut de la page
    COPYRIGHT © WWW.BESANCON-CARDIO.ORG 2005, 2006 - TOUS DROITS RÉSERVÉS. Réalisé par DynAgence.fr : création site internet à Besancon Création par DynAgence.fr, design de site internet à Besançon.