Service de Cardiologie de Besançon - Pôle cœur-poumons Service de Cardiologie de Besançon - Pôle cœur-poumons Service de Cardiologie de Besançon - Pôle cœur-poumons Service de Cardiologie de Besançon - Pôle cœur-poumons   Service de Cardiologie de Besançon - Pôle cœur-poumons
CENTRE UNIVERSITAIRE HOSPITALIER DE BESANCON
 [INSCRIPTION] • email: mdp: rester
connecté:
General Info in English
Besançon
C.H.U.
Pôle cœur-poumons
Service de cardiologie
Contact
Accès Grand Public
Prévention du risque cardio-vasculaire
Examens réalisés au pôle cœur-poumons
Annuaire des associations de malades
Accès Professionnels
Publications du service
Référentiel
Liens
SIM 10
Recommandations
Annuaire des Médecins
Forum Medical
Accès Étudiants
Table des matières
Base multimédia
SIM 10
Publications du service
 
ACCES GRAND PUBLIC: PREVENTION DU RISQUE CARDIO-VASCULAIRE
  • Calculer votre risque cardio-vasculaire potentiel
  • Questions & Réponses
  • Alimentation équilibrée: Coeur protégé
  • Hypertension: Comment l'éviter, comment vivre avec?
  • Sédentarité : "MUSCLEZ" votre coeur
  • Tabac! Que se passe-t-il quand vous fumez?
  • questions & réponses
    - Etes-vous exposé à un risque d'infarctus du myocarde?
    - Comment évaluer vos risques de pathologie cardio-vasculaire?
    - Quels sont les facteurs sur lesquels vous ne pouvez pas agir?
    - Quels sont les facteurs sur lesquels vous pouvez agir?
    - Le diabète : que faut-il savoir?
    - Quels sont les signes d'alerte à connaître?
    Etes-vous exposé à un risque d'infarctus du myocarde? Haut de la page

    Bien que la mortalité due à l'infarctus du myocarde ait considérablement diminué depuis quarante ans, les maladies cardio-vasculaires demeurent la cause principale de décès dans le monde occidental. L'amélioration du pronostic de cette pathologie est en partie liée aux progrès techniques et, pour 50%, au changement des habitudes alimentaires et de l'hygiène de vie des patients eux-mêmes. Connaître les facteurs de risque cardio-vasculaires est la première étape de leur prise en charge. Les antécédents familiaux de maladie cardio-vasculaire représentent le seul facteur de risque contre lequel on ne puisse agir.

    Comment évaluer vos risques de pathologie cardio-vasculaire? Haut de la page

    Reportez-vous à ce test qui vous permettra de connaître votre risque cardio-vasculaire.

    Quels sont les facteurs sur lesquels vous ne pouvez pas agir? Haut de la page

    L'âge et le sexe: l'homme est plus défavorisé que la femme tant que celle-ci est protégée par ses hormones sexuelles. La différence s'atténue après la ménopause pour disparaître au-delà de 70 ans.

    L'hérédité: si vos parents, grands-parents, soeurs et frères, ont eu un infarctus ou une angine de poitrine avant 55 ans pour les hommes, avant 65 ans pour les femmes.

    Quels sont les facteurs sur lesquels vous pouvez agir? Haut de la page


    Personne n'échappe à l'âge, au sexe et à l'hérédité. En revanche, tout individu prédisposé par l'âge, le sexe, l'hérédité, peut faire du sport, adopter une alimentation équilibrée et arrêter de fumer. Dans la plupart des cas et quel que soit votre risque de départ, vous pouvez agir pour diminuer vos risques.

    1 - Vous pouvez agir sur votre poids

    Maintenez-le à sa valeur idéale.
    Choisissez une alimentation variée, équilibrée, rationnelle suivant les conseils de votre médecin.
    Ne vous laissez pas tenter par des régimes chocs ou dangereux.

    Poids souhaitable en fonction de votre sexe et de votre taille
    Taille
    1m50
    1m55
    1m60
    1m65
    1m70
    1m75
    1m80
    1m85
    1m90
    1m95
    Homme
    50,0 kg 54,0 kg 57,5 kg 61,5 kg 65,0 kg 69,0 kg 72,5 kg 76,5 kg 80,0 kg 84,0 kg
    Femme
    50,0 kg 52,5 kg 55,0 kg 57,5 kg 60,0 kg 62,5 kg 65,0 kg 67,5 kg 70,0 kg 72,5 kg

    2 - Vous pouvez agir sur le tabac

    Outre son risque cancérigène, il favorise l'athérosclérose en fragilisant les artères et en abaissant le bon cholestérol (HDL). C'est un facteur majeur de risque d'infarctus aussi bien chez l'homme que chez la femme et à tous les âges.

    3 - Vous pouvez surveiller votre tension artérielle

    Faites-la mesurer périodiquement, au moins une fois par an après 30 ans.

    Tension normale : <14/9 cm Hg (en centimètres de mercure)
    Tension limite : entre 14/9 et 16/9,5 cm Hg
    Tension élevée : > 16/9,5 cm Hg
    C'est une menace pour le réseau artériel alimentant vos organes et donc pour votre cœur. De plus, elle oblige le cœur à travailler à un niveau d'effort intensif et la fatigue inutilement (risque d'insuffisance cardiaque).

    4 - Vous pouvez surveiller votre taux de cholestérol

    Connaissez-vous votre taux?

    Taux normal : < 2 g/l
    Taux limite : entre 2 et 2,5 g/l
    Taux élevé : > 2,5 g/l
    Toute augmentation du taux de cholestérol sanguin supérieur à 2 g/l accroît le risque d'athérosclérose : les dépôts de cholestérol en excès sur la paroi des artères diminuent l'apport du sang au cœur (angine de poitrine), favorisent la formation de caillots et peuvent entraîner infarctus du myocarde et mort subite.

    Le diabète : que faut-il savoir? Haut de la page

    A jeun, le taux de sucre sanguin doit être compris entre 0,80 et 1,10 g/litre. Après un repas, il ne doit pas s'élever au-dessus de 1,40 g/litre. Toute augmentation de ce taux fragilise la paroi des artères.

    Quels sont les signes d'alerte à connaître? Haut de la page


    La douleur thoracique

    Votre poitrine est prise comme dans un étau, la douleur irradie au bras et/ou à la mâchoire. Elle survient soit à l'effort soit au repos, spontanément, parfois la nuit. Sa persistance après une dizaine de minutes signe l'urgence et doit faire APPELER SANS RETARD LE 15 OU LE 18.

    COPYRIGHT © WWW.BESANCON-CARDIO.ORG 2005, 2006 - TOUS DROITS RÉSERVÉS. Réalisé par DynAgence.fr : création site internet à Besancon Création par DynAgence.fr, design de site internet à Besançon.